L'analyse de pratiques professionnelles

image app.jpg (0.3MB)
L’analyse de pratiques professionnelles est une méthode permettant de mettre à distance ses pratiques afin de les comprendre, les clarifier, les améliorer et rendre ainsi son expérience formatrice.
L’analyse de pratiques se réalise entre pairs professionnels. Elle se réfère à un cadre méthodologique précis et nécessite une animation rigoureuse par une personne expérimentée pour garantir la qualité des échanges et la sécurité des participants.

Objectif pédagogique de cette page

  • Comprendre ce qu’est l’analyse de pratiques professionnelles (APP)
  • Connaître les conditions de mises en oeuvre d’une APP

L'APP : à quoi ça sert?

L’analyse de pratiques professionnelles (APP) est une modalité de « travail » collectif exigeante pour aider à affronter des situations professionnelles nouvelles, difficiles, complexes ou en évolution. Elle peut avoir des buts et des champs d’application différents :
  • Analyser collectivement des problèmes institutionnels, organisationnels, professionnels, éducatifs, pédagogiques.
  • Interroger, enrichir, renforcer ou remettre en question, faire évoluer des pratiques.
  • Accompagner l’émergence ou la transformation d’un nouveau métier ou d’une nouvelle fonction. Accompagner la prise de fonction.
  • Apprendre et développer des manières de raisonner et des manières de faire individuelles et collectives, nouvelles ou différentes.

L'analyse de pratiques professionnelles

Des professionnels qui pratiquent des situations semblables et ont un niveau d’expérience proche peuvent bénéficier de l’analyse de pratiques pour continuer de progresser et tenter de répondre aux questions professionnelles qu’ils se posent.

Ce qui est analysé : La pratique des acteurs

Si les acteurs eux-mêmes font partie des objets à l’étude, ils s’insèrent dans un système complexe de faits, d’histoires, de contextes… tout cela constituant la pratique professionnelle située.

Le matériau du travail collectif, échanges et analyses, est la pratique professionnelle, autrement dit ce que les personnes ont à faire, ce qu’elles ont fait, ce qu’elles pourraient faire, comment elles le font et pourraient le faire, les conditions organisationnelles dans lesquelles elles le font.

Une pratique professionnelle engage un sujet, investi d’une fonction socialement définie, dans une action mettant en jeu des savoirs, des compétences, finalisées par des valeurs.

Place et usages de l'APP

L’analyse de pratiques professionnelles est une modalité dont l’usage est en développement, notamment pour les métiers dans lesquels l’action avec les autres est prédominante (santé, éducation, formation, encadrement...)

Il existe aussi une très grande variété de démarches qui se réclament de l’analyse de pratiques et d’autres qui s’en rapprochent. Toutefois, l’analyse de pratiques professionnelles ne peut prétendre traiter toutes les questions et ne peut convenir à toutes les situations.

Elle ne se substitue pas à d’autres modalités : formations, groupes de conception, de projets, conseil et accompagnement, etc. Il convient donc d’être prudent lorsqu’il est question de recourir à l’analyse de pratiques professionnelles. Quelques cas de dérives sectaires ou d’utilisations inappropriées ont pu être relevés.

Les précautions tiennent en deux points :
  • la vérification de l’adéquation de la démarche,
  • les compétences des animateurs de l’analyse de pratiques. Les spécificités de l’analyse de pratiques qui demandent engagement des participants, retour sur l’activité réalisée, et analyse de difficultés et de problèmes rencontrés en situations, exigent de tout animateur des compétences spécifiques, entretenues et présentant des garanties.

Les caractéristiques de l'APP

  • C’est une démarche de groupe, accompagnée par un animateur
  • L’analyse s’effectue donc sur des pratiques effectives. Elle suppose que les participants aient une pratique à analyser et des pratiques futures à construire, enrichir, faire évoluer.
  • L’attention est portée sur ce qui pose problème, est difficile, complexe, nouveau ou confus ou simplement peu exploré dans le cours des pratiques quotidiennes.
  • Le travail collectif se fait par la parole mais il est « outillé » par des méthodes pour faciliter, diriger et réguler l’expression de la pratique et des cadres pour interpréter, ainsi qu'analyser la pratique et ses conditions.
  • Les outils méthodologiques et conceptuels ont pour but d’amener les participants à produire des connaissances nouvelles sur les problèmes qu’ils rencontrent, les situations qu’ils ont à affronter, le travail qu’ils ont à faire, à les aborder et à les envisager sous des angles et selon des modes de pensée différents.
  • Les effets attendus concernent les pratiques professionnelles et les conditions des pratiques.
  • La démarche s’inscrit dans la durée.
  • Un groupe peut avoir des contours différents. Il est le plus souvent constitué de pairs, c’est-à-dire de personnes exerçant les mêmes fonctions, ou confrontés aux mêmes types de problèmes, appartenant ou pas à la même structure. Il peut être un groupe d’acteurs de statuts différents lorsque l’analyse de pratiques vise à résoudre une difficulté collective, à construire et conduire un projet, à concevoir ou redéfinir des modes d’organisation. Dans ce cas on veillera à ce que les participants proviennent de territoires différents ou se réfèrent à des situations problèmes différentes et n’interférant pas entre elles.
  • Un groupe d’analyse de pratiques suppose un engagement de ses participants. De ce fait, un engagement volontaire est requis.
  • Le travail collectif est réglé, encadré et régulé par l’animateur.
  • Dans tous les cas de figure, un groupe ne peut comporter d’observateurs qui ne participent pas au travail collectif.

Les activités et leurs auteurs

Une des caractéristiques de l’analyse des pratiques professionnelles réside dans le fait que le Sujet (la personne) est partie prenante du sujet « étudié » (autrement appelé l’Objet), ce qui implique une méthode accueillante se traduisant elle-même par une procédure doublée d’une déontologie spécifique protégeant les différents acteurs.

Ainsi, les sujets participant à un dispositif de ce type sont invités à s’impliquer dans l’analyse, c’est-à-dire à travailler à la co-construction du sens de leurs pratiques et/ou à l’amélioration des techniques professionnelles.

image paroles.jpg (14.8kB)
Cette élaboration en situation inter-individuelle, le plus souvent groupale, s’inscrit dans une certaine durée et nécessite la présence d’un animateur, en général professionnel lui-même dans le domaine des pratiques analysées, garant du dispositif, en lien avec des références théoriques affirmées. Blanchard-Laville, Fablet, 2000

Les faux amis de l'APP
L'Analyse de pratiques professionnelles, ce n'est pas :
  • Un lieu de discussions à bâtons rompus.
  • De la thérapie de groupe.
  • Un moyen de traitement des problèmes personnels.
  • Un groupe confié à un guide.
  • Un lieu de jugement et d’évaluation, de critiques.
  • Un moyen de « faire passer » des solutions déjà construites, des prescriptions et des « pratiques » décidées ailleurs.
  • Une solution à tout.
  • Un moyen facile qui se substituerait à des formations organisées. En revanche, dans de nombreux cas, les participants découvrent la nécessité de prolonger, de compléter l’analyse de pratiques par des formations.
  • Un échange de pratiques. L’échange de pratiques portant sur la mise en commun de pratiques et d’outils.
Jackie Beillerot, l’APP. Les cahiers pédagogiques

Deux outils parmi d'autres

image pictooutil.png (1.8kB)
Lien vers: https://etreserasmus.eu/?ApP/download&file=appM5PJ_GAPGEASE.pdf
On distingue plusieurs dispositifs collectifs qui peuvent être particulièrement pertinents pour les éducateurs à l’environnement dont le GAP (Groupe d’Approfondissement Professionnel), et le GEASE (Groupe d’Entraînement à l’Analyse des Situations Éducatives).

Imprimer cette page
image pictopdf.png (2.7kB)
Lien vers: https://etreserasmus.eu/?ApP/download&file=fichemethodeoutilM5_APP_OKodt.pdf
Vous pouvez, en cliquant sur le pictogramme, télécharger cette page au format pdf pour impression. Toute utilisation de ce fichier en creative commons doit faire mention de la source et des auteurs.
Auteur de la fiche
David Kumurdjian, Montpellier Supagro, IEAE de Florac



News A network in Europe Video library